dim 22 avr à 17h30.

Un plongeon dans la scène musicale et poétique undergound soviétique et post-soviétique. Concert acoustique et rencontre avec Ermen Anti et Vadim Kurilev.

Un plongeon dans la scène musicale et poétique undergound soviétique et post-soviétique.

Concert acoustique et rencontre avec Ermen Anti (auteur, compositeur et chanteur du groupe de punk-rock du Kazakhstan, Adaptatsia) et Vadim Kurilev (auteur, compositeur et chanteur du groupe Elektropartizany et ancien membre de DDT)

L’histoire du groupe Adaptatsia commence en 1992 à Aktûbinsk, ville industrielle du nord-ouest du Kazakhstan. Juste après la chute de l’URSS, une nouvelle vague de groupe de punk est apparue, qui avait été influencée par les groupes contestataires clandestins des années quatre-vingt. La culture underground soviétique a développé une langue particulière pour éviter la censure ou la répression, tout en exprimant son refus d’une société sans liberté. La poésie fut l’arme de la contestation. Inscrit dans cette tradition, Ermen Anti peint un tableau critique et engagé des sociétés post-soviétiques dans ses chansons écrites majoritairement en russe. Du fait de nombreux conflits avec les autorités locales qui leur ont interdit les salles de la ville, le groupe s’est produit à partir de 1993 dans des appartements. Les membres du groupe ont ensuite organisé plusieurs festivals punk-rock dans leur ville et depuis 2001 a lieu chaque année le festival « Sukhoveï », qui réunit des groupes de Russie et du Kazakhstan.
Vadim Kurilev fut au cœur du mouvement rock illégal en URSS dans les années 1980. Il rejoignit à Leningrad en 1986 le groupe DDT, qui fut un des plus influents de la vague des années soviétiques, puis fonda son propre groupe en 2002, Elektropartizany.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *